[Home] [Weblog] [Pubs] [Photos] [A penser] [Graffitis] [Miss Tic] [Nemo] [Venise] [Cuba] [Notre-Dame] [ParisCool]

   
 

Amanda Vincent, peintre...
    
 

 

Les petits derniers (2007)

 

    

 

De biais... pourquoi donc? (2002)


Donc, pour vous résumer, en ce beau mois de juin 2002, je suivais gentiment le parcours des Lezarts de la Bièvre...

Le principe ? Tout un tas d'artistes à découvrir chez eux (ou chez une copine, comme dans le film, mais c'est pareil), avec comme fil rouge un plan et des pochoirs de Miss Tic éparpillés tout le long. Si, si, vraiment bien. Et puis les brocanteurs, le chanteur avec son limonaire devant le marchand de strings, le marché de d'habitude, les gens, le soleil, les vacances qui approchent, bref une vraie fête!

En avant donc pour le parcours : une porte, un panneau avec une flêche, une cour au bout d'un couloir, un escalier avec un robinet sur chaque palier et à chaque fois un artiste. Souvent c'est sympa, parfois c'est super, parfois moins. On n'est pas obligé d'aimer tout ce qu'on voit, mais il n'est interdit d'avoir un coup de coeur. Quant à l'idée du jeu de piste c'est une vraie trouvaille!

Et puis, au détour d'un escalier, le petit appartement où Amanda Vincent a accroché quelques toiles.

Bon, rien ne se commande, dans ces cas-là, pas vrai? En tout cas, je me suis retrouvé tout bête, à tourner autour des tableaux, intimidé, en me disant "cette fille-là, elle a un talent! Pas du talent mais un talent, le sien, et un très gros talent même."

J'ai brandi gauchement mon appareil photo, elle a hésité et m'a demandé pourquoi je voulais prendre des photos, comme si c'était la plus extravagante des idées. Et puis elle a accepté, tout d'un coup.

Pour ne pas avoir l'air de vouloir lui voler son travail, j'ai pris un cliché de biais. Pourquoi? C'était sa question. Oui, pourquoi? Elle n'avait pas peint de travers, elle, mais bien droit. Alors pourquoi diable photographier ses tableaux de travers?

Bref, j'avais l'air d'un parfait idiot. Mais cela ne fait rien. Souvenez-vous de ce nom-là: Amanda Vincent. Il y quelqu'un derière ses brosses!

Et moi j'ai beaucoup aimé ces tableaux là! Même de biais...

Amanda Vincent, 122 rue Mouffetard - amanda.vincent@libertysurf.fr - 01 43 36 91 39

 

Retour aux news de la Panse